C'est quoi, un écrivain public ?

Publié le par Florence

 

Paris-1900.jpgQuestion récurrente s'il en est ! Oh, bien sûr, tout le monde en a une vague idée. Mais la plupart du temps, c'est une image en noir et blanc qui vient à l'esprit. Celle d'un homme, plume d'oie à la main, penché sur une feuille éclairée par la lueur d'une bougie. Image erronée à tous points de vue : aujourd'hui, le plus souvent, l'écrivain public est une femme et si elle prend des notes manuscrites lors de ses rendez-vous, elle ne rédige guère que sur un ordinateur.


Mais pour quoi faire un écrivain public ? Aujourd'hui, tout le monde sait écrire. Même si l'illettrisme tend à reprendre du terrain, il n'y a plus d'analphabètes en France. Mais savoir manier le stylo ne signifie pas pour autant être à l'aise avec l'écriture. Ni apprécier cette occupation.


Et puis, disons-le tout net, hormis lors de permanences à caractère purement social et destinées à des personnes d'origine étrangère, les clients de l'écrivain public savent parfaitement écrire. Simplement, ils n'en ont pas le goût. Ni le temps. Et ils sont exigeants sur la qualité. C'est leur principale motivation pour faire appel à un professionnel.


Alors, c'est quoi, un écrivain public ? Un communiquant, bien sûr. Artisan des mots. Et amoureux de son art. Un drôle de personnage, finalement, non ?

 

Envie de réagir ? Merci de commenter cet article à sa nouvelle adresse !

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

Christiane Lesage 10/11/2010 17:21


Horreur !! il faut lire basé avec un "é" évidemment. Comme quoi, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ...


Florence 10/11/2010 21:59



Vous avez repéré l'erreur et l'avez corrigée : l'honneur est sauf



Christiane Lesage 10/11/2010 17:19


Votre réflexion rejoint les commentaires que m'opposent les gens qui ignorent la vraie nature de ce métier passionnant où vient se joindre l'utile à l'agréable, pour le client comme pour l'écrivain
public. C'est bien la preuve que ce métier est avant tout baser sur le partage.

Bien à vous
Christiane


Florence 10/11/2010 21:58



Partage, échange, empathie, rencontre, service... Un métier tout en contacts humains