Se souvenir de ceux qui ne sont plus là

Publié le par Florence

 

sapin.jpgNoël approche. Avec à la clé, sans doute, des cadeaux. Mais aussi des réunions de famille. L’occasion de retendre ou de renouer des liens distendus par la vie et l’éloignement géographique. L’occasion de belles retrouvailles. Voire de nouvelles rencontres lorsque la famille s’agrandit.


L’occasion aussi de se souvenir de ceux qui ne sont plus là.


Au-delà de l’absence – forcément douloureuse – il y aura les sourires, les anecdotes des uns et des autres, toutes ces petites histoires qui, mises les unes au bout des autres, constituent le récit d’une vie. Des mots qui s’envolent, légers comme les bulles du champagne qui ornera peut-être la table de la fête. Des mots qui passent…


Et si vous les aligniez, ces mots, une bonne fois pour toutes ? Si vous faisiez revivre le grand-père Thomas ou la grand-tante Julie ? À Noël prochain, leur nom s’afficherait sur la couverture du livre de leur vie. Ils seraient présents, à table, avec vous. Ce serait leur rendre un bel hommage, non ?

 

Merci de commenter cet article à sa nouvelle adresse !

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

Carla 19/12/2010 22:59


Bonjour,

Noël est effectivement plus une célébration de la famille que des cadeaux, enfin pour moi... L'idée d'une biographie des personnes décédées est très bonne mais peut être aussi et surtout des
personnes vivantes, pour leur faire une surprise au Noël prochain !

En tout cas votre blog est passionnant (merci pour la partie "technique")et surtout plein d'humanité. J'ai moi-même commencé à m'organiser pour devenir écrivain public en Rhône Alpes, et suis maman
d'un adolescent qui est en train de passer une maîtrise en langage SMS et MSN... Bonne continuation et bonnes fêtes de fin d'année


Florence 19/12/2010 23:20



Bonsoir Carla,


Vous avez raison : il faut penser aux personnes vivantes. Surtout si l'on désire recueillir leurs souvenirs. Malheureusement, c'est souvent lors d'un décès que l'on réalise à quel point il peut
être urgent de ne pas attendre ! Une prise de conscience nécessaire.


Merci pour vos compliments et bonne continuation dans votre projet d'installation.