« Vous m’avez pourri la vie ! »

Publié le par Florence

 

cheval.jpgC’est mon premier entretien avec Monsieur C. Nous nous sommes déjà rencontrés il y a deux semaines, mais c’était juste pour faire connaissance. Voir si nous pouvions nous apprivoiser l’un l’autre. Et puis, il avait besoin de se faire à cette drôle d’idée de son fils : faire faire le récit de sa vie par un écrivain public.


– Raconter ma vie, c’est bien beau, mais j’ai eu une vie toute simple, moi…


La suite de la discussion m’avait bien vite convaincue du contraire. Et le plaisir manifeste que prenait Monsieur C. à me conter ses anecdotes augurait d’entretiens particulièrement riches et vivants. Mais il avait envie de se faire prier un peu. Et de prendre son temps.


Cet après-midi, il m’accueille dans son antre, au sous-sol, pour notre première séance de travail. Sur son bureau trône une liasse de feuilles manuscrites : le récit de son enfance. Il a voulu tout préparer, tout noter quand cela lui venait pour être sûr de ne rien oublier.


– Mais quel boulot ! Quel boulot… Vous m’avez pourri la vie, vous savez !


Son sourire espiègle me dit pourtant tout le contraire. Un éclat de rire nous unit alors : je sens que je vais passer un bon moment.

 

Quelque chose à ajouter ? Merci de commenter cet article sur sa nouvelle adresse !

Publié dans Tranches de vie

Commenter cet article

Jean-Philippe 12/01/2011 13:33


Oh oui ! Très bien dit. :)


Florence 12/01/2011 18:32



Merci ;)



Jean-Philippe 11/01/2011 22:41


Oui, je te comprends bien ! En les rencontrant, tu touches vraiment à ce qui fait toute notre humanité, au moment où, ayant bien roulé leur bosse, ces personnes se rendent compte que c'est cela le
plus important, pas le reste. ;)


Florence 12/01/2011 12:21



Il y a aussi le fait que nous sommes ensemble pour parler. Parler de soi. Vraiment. Pas juste prononcer des mots pour recouvrir le silence. C'est tellement rare qu'il se passe forcément quelque
chose !



Jean-Philippe 11/01/2011 12:26


Florence, encore bravo ! Tu dois vraiment vivre souvent des moments très forts entre êtres humains. C'est beau et c'est encore mieux quand tu le racontes. :)


Florence 11/01/2011 22:26



Merci Jean-Philippe ! C'est vrai qu'il y a souvent de l'émotion dans ces échanges, une profondeur inhabituelle, et qu'au fil des rencontres des liens forts se nouent. J'ai toujours un peu de mal
à dire au revoir la dernière fois...